Notre voyage en voilier

Notre voyage en voilier

2011-06-28 Notre arrivée à Chicoutimi - Les retrouvailles

JOUR 79 – VERS LE SAGUENAY  
De Ste-Rose à la marina de Chicoutimi, Rivière Saguenay, Québec, Canada

Mardi le 28 juin 2011
Température : 27oC –  Ciel bleu et soleil
Distance parcourue aujourd'hui : 21.7 mn (départ à 8h – arrivée à 12h30)
Distance parcourue depuis notre départ de La Baie : 5,325.3 mn

Vent : Nul
Position : N 48 25.850  W 071 03.069

Bonjour chers lecteurs et lectrices,

C'est une mousseline très émue qui vous parle.  Notre dernière nuit sur L'Interrompue a été très calme ; nous étions amarré au quai public (tout neuf) de Ste-Rose.  Debout à 6h15, oublions la grasse matinée, je suis trop énervée à l'idée de faire notre dernière navigation, en direction de la marina de Chicoutimi.

Réjean et moi partons donc marcher alors que tout Ste-Rose dort encore. C'est un matin magnifique, le soleil brille déjà et le paysage est à couper le souffle.  Je réalise (encore une fois) que nous vivons dans une région extraordinaire !  Les montagnes sont majestueuses, tout est vert, feuillu et ça sent bon.  Ça sent l'été, ça sent chez-nous ! 

8 heures : Je suis sur le quai, amarre à la main et j'attends le signal de départ. J Mon Capi me fait signe, on largue les amarres et on quitte le quai de Ste-Rose.  Le Saguenay est très calme ; pas de vent, juste quelques ridules.  Nous aurons une belle navigation.  Je n'arrive pas à y croire que nous naviguons nos derniers milles, le voyage tire à sa fin.  Réjean surveille son GPS et ajuste la vitesse afin que L'Interrompue arrive à 12h30 précise.  Je suis fébrile à l'idée d'arriver enfin chez-nous.  L'avant-midi n'en finit plus, il ne veut pas se terminer.  Les aiguilles de l'horloge tournent tellement lentement … c'est donc ben long à faire 20 milles donc !

Finalement on franchit le Cap St-François.  Je grimpe sur le pont avant et je m'adosse au mat pour contempler notre beau Saguenay. 

Rivière Saguenay - L'Interrompue se pointe l'étrave.

J'ai le cœur qui se serre.  Une boule se forme dans mon estomac, mon cœur s'emballe à la vue de la marina.  On s'approche et j'arrive à distinguer les personnes qui s'entassent sur le pont en faisant des grands signes de mains.  Si je pouvais arrêter le temps… ce moment est si intense et riche en émotions que je le voudrais éternel. 

Comment retenir un cœur qui veut sortir d'une poitrine, le savez-vous ?

J'ai peine à réaliser que nous rentrons enfin chez-nous, après 358 jours consécutifs à bord de L'Interrompue.  Mon capitaine, mon bel amour navigateur nous ramène, 5 325 milles nautiques plus tard …

Une mère émue, un fils heureux de la retrouver.

Je vous présente Antoinette, ma deuxième mère.

Retrouvailles avec ma sœur Madeleine (Jean-Luc Desmeules derrière)

Retrouvailles avec ma sœur Suzanne

 

Réjean et sa sœur Gilberte (Martin,son fils, derrière)

 

Merci mon bel amour navigateur… Merci de nous avoir ramenés à bon port !

 

Mon amie de toujours, Jacinthe Gagné

Notre ami Éric Gilbert !

Quelle belle surprise, Suzanne Hébert qui arrive !  (Derrière : Gilberte, Gisèle et Jean-Luc)

Jean-Eudes, Jean-Luc, Réjean, Suzanne et Mado

 

Avec mes deux grandes sœurs, Madeleine et Suzanne

Antoinette, notre vedette du jour, qui donne une entrevue à la journaliste de Radio-Canada

On trinque aux retrouvailles – Hélène, Réjean, Suzanne, Madeleine, Mélanie, Jacinthe et Marie

Nous sommes stars d'un jour – Avec l'équipe de Radio-Canada

Vous pouvez visionner notre arrivée en cliquant sur le lien ici-bas.

//www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia=//www.radio-canada.ca/Medianet/2011/CKRS/LeTelejournalSaguenayLacSaintJean201106291759.asx

Un couple amoureux et très heureux de retrouver parents et amis.

Un gros MERCI à ma nièce Isabelle pour ces magnifiques photos !

Isabelle Gagnon, ma nièce, photographe

 



03/07/2011
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres