Notre voyage en voilier

Notre voyage en voilier

2011-02-19 Le hors-bord est très malade...

JOUR 66 – AUX BAHAMAS

Georgetown – Exhumas Island
Mouillage de Volley-ball Beach

Samedi le 19 février 2011
Température : 27oC - Soleil et ciel bleu
Vents : Nord nord-est 15 nœuds
Distance parcourue : Aucune
Position : N 23 31.033  W 075 45.415

Bonjour, c’est encore la mousseline qui vous parle.

Nous sommes toujours à notre mouillage de Volley-Ball Beach, en attente de notre belle visite.  Ma fille Émilie arrivera mercredi (le 23 fév.) en fin de journée.  Elle restera avec nous sur le voilier jusqu’au 3 mars.  Le 2 mars, c’est Marie-Êve, la fille de Réjean, qui arrivera pour une semaine de vacances sur L’Interrompue.  Nous aurons donc le bonheur d’avoir nos filles, en même temps sur le voilier, pour une journée et une nuit J !.  Après plus de 7 mois sans voir nos familles et nos amis de chez nous, ce sera une belle grande fête que de les avoir avec nous et leur partager un peu de ce paradis que nous avons ici. 

Sur une note un peu moins joyeuse, je dois ralentir mes activités sportives. Fini le volley-ball pour un bon bout de temps et que dire des positions de yoga !  Je devrais me tenir tranquille car je me suis faite une petite entorse lombaire, laquelle me donne un peu de fils à retordre…  Avec un peu de repos, tout devrait rentrer dans l’ordre prochainement.

Il n’y a pas que moi qui ne file pas… Hier, Réjean s’est rendu au magasin à Georgetown pour cueillir la pièce du moteur hors-bord tant attendue.  Après plus de 10 jours d’attente, enfin elle est arrivée.  Mon mécano préféré aura passé tout l’avant-midi à installer et réinstaller cette pièce pour m’informer, après plus de quatre heures de travail, que le hors-bord est décédé… L. Du moins, il est sur respirateur artificiel et devra être transféré au garage à Terres-Rompues pour une intervention à cœur ouvert.  Impossible de faire cette chirurgie ici sur L’Interrompue.  Dire que nous avons deux autres moteurs hors-bords à la maison qui attendent sagement d’être utilisés !    

Mot du mécanicien

En installant la nouvelle pièce avec toutes les précautions qui se doivent à bord d’un bateau où le plancher est de l’eau, la barrure de la roulette de pompe est probablement tombée et a causé le bris d’un roulement aiguille. Toute fonctionne, mais avec le temps, la transmission sera détruite. Il faut donc abandonner la réparation du hors-bord ici. Il reste à acheter un nouveau hors-bord ou à utiliser celui de Gaïa jusqu’à chez nous. Histoire à suivre.

Réjean le mécanicien un peu découragé par ce hors-bord…

Heureusement, nous avons le petit frère, le 4 forces Evinrude de Nadine et Louis de Gaïa.  Dès qu’ils ont appris que la réparation était vaine (et sans hésitation) ils nous ont offert d’utiliser le leur pour le reste du voyage.  Mille mercis à nos amis.  Nous prendrons bien soin du petit frère Evinrude, comme si c’était le nôtre, et irons le livrer à ses propriétaires, à Nicolet, dès notre arrivée au Québec.  Quelle générosité, merci Nadine et Louis.

Réjean et le petit-frère Evinrude de Gaïa

Voilà, c’était nos dernières nouvelles.  Je vous laisse avec quelques photos prises à la plage alors que Réjean s’amusait comme un petit fou avec le cadeau de St-Valentin de Louis (Gaïa) ; un cerf-volant !

Rien de mieux pour retrouver son cœur d’enfant J !

Nadine et Louis

À mon tour maintenant.



19/02/2011
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres