Notre voyage en voilier

Notre voyage en voilier

2011-01-21 - Triste jour pour nous - et D'autres belles journées

JOUR 32 – AUX BAHAMAS

Georgetown – Exhumas Island
Mouillage de Volley-ball Beach (près de Stocking Island)

Lundi le 17 janvier 2011
Température : 28oC – Soleil et ciel bleu
Vents : Sud-Est 10/15 nœuds  
Distance parcourue aujourd’hui : Aucun déplacement
Position : N 23 31033  W 075 45.415

 

TRISTE JOUR POUR L’INTERROMPUE

Même si nous avons un beau matin ensoleillé et chaud, c’est un bien triste jour pour nous L 

Vers 9h, on capte un appel sur la VHF entre les voiliers Albatros, Pilou et le Monelisa.  Ça sent le départ pour ce midi…  on capte une autre conversation qui confirme notre pensée ; Monelisa et Albatros quittent Georgetown ce midi L.  Un profond sentiment de tristesse s’abat sur moi.  Nos bons amis Roger et Johanne vont quitter dans quelques heures…  C’est aujourd’hui que nos routes se séparent. 

Vers 10h, on aperçoit le dinghy du Monelisa s’approcher vers nous.  C’est l’heure des adieux.  J’ai la gorge serrée et le cœur gros.  Je réussis à leur formuler de brefs souhaits d’au revoir, de bon voyage et de bon vent.  On se fait une accolade (très inconfortable car ils sont dans leur dinghy et nous dans le voilier).  Je serre Johanne très fort dans mes bras et nos larmes coulent mutuellement…  Je déteste les départs.  J’embrasse Roger ne sachant quoi dire… Ces agréables compagnons de voyage nous manquerons énormément.    

Fin d’un chapitre de voyage mais certainement pas la fin d’une franche amitié.  Johanne et Roger, sachez que nous avons pris un réel plaisir à vous connaître et ce fut un privilège de compter parmi vos amis.  Nous nous reverrons, c’est une promesse. Je ne sais pas quand mais l’Univers se chargera de vous mettre à nouveau sur notre route un jour, au Québec ou ailleurs. 

À bientôt !

 Nos amis, Johanne et Roger 

 

JOUR 33 – AUX BAHAMAS

Georgetown – Exhumas Island
Mouillage de Volley-ball Beach (Lee Stocking Island

Mardi le 18 janvier 2011
Température : 30oC – Soleil et ciel bleu  
Vents : Sud-Est 5 nœuds  
Distance parcourue aujourd’hui : Aucun déplacement
Position : N 23 31033  W 075 45.415

Bonjour, c’est la mousseline qui vous parle. J

Aujourd’hui,  nous allons à la pêche avec René et Guylaine du bateau Mousse.  L’objectif de la journée, une, deux ou trois dorades ! 

On déjeune dans le cockpit, c’est un matin fabuleux.  Il n’est que 7h30 et le thermomètre indique déjà 24oC.  Déjeuner rapide, café et on lève l’ancre de L’Interrompue à 9h15.  On quitte notre mouillage de Volley-ball Beach pour se rendre à l’épaule du Mousse afin de les accueillir sur le voilier.  Nous prenons la même route que lors de notre arrivée à Georgetown.  On se rend de l’autre côté de « Stocking Island » pour pêcher en mer.

Nous sommes au moteur jusqu’à la passe qui nous mène à la mer.  L’eau est magnifique, un beau bleu indigo.   René a déjà mis sa ligne à l’eau et est confiant de ressortir un beau poisson.  Sitôt le génois déroulé, on éteint le moteur et on profite du peu de vent qu’il y a pour gonfler le génois ; on avance à 3 nœuds.  La force du vent est parfaite pour Guylaine ; c’est la première fois qu’elle fait du voilier.  Les lignes sont à l’eau et on espère une prise sous peu.  Il fait beau et chaud, une journée parfaite pour cette activité.  Les hommes s’ouvrent une petite frette et on discute joyeusement de tout et de rien. 

Guylaine et René du Mousse

Nous revenons bredouilles à 14h30 à notre mouillage initial L.  Pas de poisson pour souper.  Le résultat de cette journée de pêche aura été la joie d’être en excellente compagnie de René et Guylaine, des gens forts sympathiques.   On termine l’après-midi à la plage.

Ici à Georgetown, chaque personne de la communauté des plaisanciers qui possède un talent en fait profiter les autres.  Aujourd’hui, il y a Karen du Sea Dancing qui offre ses talents de coiffeuse.  Guylaine se fait couper les cheveux sous un palmier J , c’est vraiment chouette ce salon improvisé.  Hier, il y avait Suzie de Paradox qui a offert un massage thérapeutique à René qui souffrait d’un tour de rein.  C’est ainsi ici, chacun offre ses services à la communauté.  Réjean a d’ailleurs offert ses talents de mécano au Mousse pour réparer la génératrice. 

 

JOUR 34 – AUX BAHAMAS

Georgetown – Exhumas Island
Mouillage de Volley-ball Beach (près de Stocking Island)

Mercredi le 19 janvier 2011
Température : 30oC – Soleil et ciel bleu et petits passages nuageux
Vents : Sud 5 nœuds
Distance parcourue aujourd’hui : Aucun déplacement
Position : N 23 31033  W 075 45.415

Nous passons de très bonnes nuits à notre mouillage.  C’est très calme ces jours-ci.  On dirait qu’on dort dans notre lit sur la terre ferme.  Par contre, c’est très chaud, humide et collant. 

Debout à 7 heures. Nous avons une journée occupée qui s’annonce.  Nous sommes mercredi, c’est le jour où nous allons à Georgetown pour les commissions et la lessive à la buanderie.

On part en Écho II chargé à bloc : le linge sale, les bidons bleus d’eau à remplir, le chariot et les vidanges des 4 derniers jours…  Nous partons à 8h45 en direction du village, 15 minutes de dinghy à faire sous un beau soleil matinal. 

Ici, rien ne ressemble au Québec, les magasins et épiceries encore moins. Vous devriez voir l’endroit où l’on achète le poisson.  Il s’agit du salon de coiffure !  Oui oui, ça semble un peu bizarre mais c’est comme ça.  On entre dans le salon de coiffure et la femme laisse ses ciseaux pour ouvrir une énorme glacière où l’on peut choisir les poissons et fruits de mer que l’on veut. Aujourd’hui, nous avons acheté une énorme queue de langouste pour le souper.  On va se faire un petit festin ce soir.

Et que dire du marché pour les légumes… une photo vaut mille mots !

Le marchant de légumes dans la rue :
Les tomates, poivrons, choux etc. sont dans le coffre de la voiture, juste à côté de la perceuse et de la scie… 
J  Le gars est tellement sympathique qu’on ne peut que lui sourire et acheter nos légumes de bon cœur.

On revient sur L’Interrompue vers midi et on se prépare pour l’après-midi à la plage.  L’eau est de plus en plus chaude.  Elle est vraiment bonne et agréable.  Quelques parties de volley-ball et on revient se doucher sur L’Interrompue.  C’est l’heure du petit drink pour l’apéro du 5 à 7.

Ce soir, nous aurons un super bon repas pour le souper.  Je prépare une bonne salade d’épinards (souvenez-vous que nous sommes mercredi, le jour du marché et des légumes frais) et du riz blanc aux oignons que nous mangerons avec l’énorme queue de langouste achetée chez la coiffeuse J.  Ce bon repas sera suivi d’un Grand Marnier que nous dégustons en regardant la lune qui se lève à l’horizon.

Clair de lune sur le mouillage

Digestif au clair de lune

 

JOUR 35 – AUX BAHAMAS

Georgetown – Exhumas Island
Mouillage de Volley-ball Beach (près de Stocking Island)

Jeudi le 20 janvier 2011
Température : 29oC – Soleil et ciel bleu
Vents : Sud-est 10 nœuds
Distance parcourue aujourd’hui : Aucun déplacement
Position : N 23 31033  W 075 45.415

Bonjour, c’est toujours la mousseline qui vous parle. J

Je crois que Réjean n’a dormi que d’un seul œil car il était un peu comme un enfant impatient de voir arriver le matin de Noël.  À 6 heures, le voilà debout en train de se préparer pour une sortie de gars pas comme les autres.  Il enfile son habit de plongée et prépare ses gants, ceinture de plomb, masque et tuba.  Le voilà prêt pour l’expédition, le cours de chasse à la langouste 101 avec Steve du Pinenapple, René du Mousse, et Alain de Paradox.  À 6h30, les quatre comparses partent en dinghy en direction des récifs et coraux du côté de la mer de Stocking Island à la recherche de langoustes. 

Mot du chasseur

Les langoustes

Ce matin, jeudi, Alain, René et moi avions rendez-vous avec notre guide Steve pour aller à la pêche aux langoustes. Steve, un jeune père de Québec est un habitué de Georgetown où il a un bateau-maison (Pineapple) ancré à l'année. Il y vient passer quelques semaines à différentes périodes de l'année.  C'est un chasseur.

Le rendez-vous est à 6h30. Nous partons dans deux annexes vers la mer en contournant l'île Stocking. On mouille l'ancre près du bord sur le banc de corail. Steve met son masque et plonge la tête. Il confirme la présence de langoustes et nous nous préparons à plonger. C'est une vraie chasse et non pas une pêche. Nous nageons en surface en surveillant la présence des langoustes. Steve qui a bon oeil, en repère une qui repose sur le corail. Il plonge et avec son Bahamian Sling, il la capture du premier coup. C'est une belle prise qu'il remonte dans l'annexe. Il en voit une autre mais pas nous. Il nous enseigne à repérer les antennes de la langouste qui dépassent des trous. Je plonge et je touche une antenne. Elle est bien là cachée dans trou. Steve plonge à nouveau, arme sa Sling, la pointe dans le trou entre les deux yeux de la malheureuse et la pique. Il faut un bon moment avant de l'extirper de son trou.

Je dis que c'est une chasse et non une pêche parce qu'il faut traquer la bête qui se cache. Ensuite, avec notre arme, il faut viser et tirer. La chasse se fait entre 10 et 30 pieds de profondeur. Pour nous, novices, notre guide nous amenés dans 10 à 15 pieds. L'arme dont on se sert est une Bahamian Sling. C'est une lance de 2 mètres de long et de 15 millimètres de diamètre. À son extrémité, il y a un gros élastique que l'on place entre le pouce et l'index. On étire l'élastique comme celui d'un tire-roche et on tient la lance dans la main. En relâchant la lance, l'élastique la propulse vers la bête. On peut aussi s'en servir pour chasser les poissons. La chasse se fait mieux le matin très tôt, car les langoustes sortent de leur trou avant la grosse lumière du soleil.

Nous n'avons pas vu d'autres langoustes malgré qu'on ait changé d'endroit à deux reprises. Par contre, j'ai pu admirer la variété de la flore et de la faune des coraux. J'ai eu la chance, en plus de voir différents poissons de mille couleurs, de voir une petite raie et une belle tortue qui s'est enfuie aussitôt que j'ai plongé pour la voir plus près. Et, avec Steve, nous avons aperçu un requin noir, le vrai, celui qui chasse et qui mesure environ 1 mètre. Steve m'a fait signe de nager lentement vers les annexes pour s'en éloigner mais après une minute ou deux, c'est le requin qui nous a quitté. Alors, nous avons continuer notre chasse aux langoustes. Seul, un beau gros poisson (un Snapper) s'est présenté et nous n'avons pas pu le chasser car il s'est réfugié dans le corail.

Steve a eu la gentillesse de nous laisser les 2 prises et ce soir, nous les dégusterons au 4 à 6 sur le Mousse. J'espère bien revivre cette expérience. Il faudra bien s'organiser pour en prendre.

Réjean et la langouste

René et Réjean et les langoustes

Réjean et les deux langoustes dont il est pas mal fier.

Réjean est revenu à 9h sur L’Interrompue crevé de son expérience de plongée mais combien heureux !  Nous avons pris un copieux déjeuner sur notre grand patio (cockpit) sous le chaud soleil matinal des Bahamas.

Depuis notre arrivée à Georgetown, nous avons développé une petite routine quotidienne.  Le matin est consacré aux tâches diverses et à l’entretien de L’Interrompue.  On travaille au nettoyage intérieur et extérieur, aller chercher l’eau potable, faire les courses ou la lessive, les réparations mécaniques ou bricole à faire.  On prend un dîner léger et, en début d’après-midi, nous allons sur la plage et on prend un peu de soleil.  On y rencontre les amis et vers 14h30, on se dirige au terrain de volley-ball où l’on dispute quelques parties jusqu’à 16h30.  Il s’agit d’un volley-ball amical qui rassemble les anglophones et francophones.  C’est très amusant.  Ça nous permet de garder la forme et aussi de faire connaissance avec les nouveaux arrivants. 

René, Guylaine et Louise qui regardent la partie de Volley-ball

Hélène qui joue activement et qui se retrouve souvent à genoux dans le sable.

 

Nous avons terminés la journée sur le bateau Mousse de Guylaine et René avec Alain et Suzie (Paradox I) où nous avons dégustés les langoustes lors du 5 à 7.  Délicieuses langoustes et super belle rencontre, bien arrosée !

À bientôt pour d'autres histoires.

 



21/01/2011
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres