Notre voyage en voilier

Notre voyage en voilier

2010-12-17 - Des larmes de joie aux Bahamas!

JOUR 1 – NAVIGATION VERS LES BAHAMAS

Départ à 2 heures am.

De Coconut Grove à Bibini Bahamas
Vendredi le 17 décembre 2010 –
Température à 2h : 18oC, Ciel étoilé, aucun nuage
Température à midi : 24oC, ciel bleu, aucun nuage
Vents : Nuls à 2h am – Sud-est 15 nœuds dans la journée
Vagues : 2-4 pieds
Distance parcourue aujourd’hui :  76 mn
Distance parcourue depuis notre départ: 2343.3 mn 
Position : N 25 467  W 079 17.865

Debout à 1 heure AM.   La température extérieure est à 18oC, parfait, il ne fera pas froid.  On mange un bagel je prépare un thermos de café pour la nuit.  À 1h45, Réjean démarre le moteur, tout est parfait.  Je fais un appel VHF aux mousquetaires : Wizzard et Monelisa et tel qu’entendu, on largue l’amarre du tangon,  1h55 on navigue en direction du chenal qui nous mènera à la mer.  Le ciel est tout plein d’étoiles, aucun vent, l’eau lisse comme une peau de bébé.  La lune est présente au ¾ et nous éclaire jusqu’à 4h30.  En plus, il fait beau, température parfaite pour naviguer.  Je fais ma tâche de mousseline, j’assiste mon Capi pour repérer les bouées non lumineuses avec le spot.  Il nous faudra 1h30 pour arriver aux dernières bouées qui nous mènent à la mer.

Début de l’océan atlantique à 4 heures du matin.  Nous avons des vagues variant entre 2-4 pieds.  Nous avons le vent dans le nez, pas évident de faire de la voile… après un essai, Réjean rhabille L’Interrompue et on continue au moteur.

L’Interrompue sous voile.

J’étais à la roue lorsque le jour s’est levé. C’était tout simplement splendide de voir le soleil arriver.  L’océan est immense, on ne voit terre à nulle part !  Impressionnant. 

L’arrivée du soleil sur cette grande étendue d’eau bleue.

La traversée a super bien été, mise à part un petit problème de moteur pour le Monelisa.  Il a du ralentir son allure de un ou deux nœuds pour soulager son moteur chauffait.  La flottille étant solidaire, nous avons tous ralentis pour rester en groupe.  Tous pour un, un pour tous !  Une sortie en mer parfaite, pas de mal de mer pour moi !

La couleur de l’eau m’a complètement chavirée…

Nous arrivons à Alice Town, Bimini à 13 heures sous un beau et chaud soleil.  Je capote, nous capotons vraiment pas mal beaucoup !!!!  Je ne peux retenir quelques larmes de joie.  Enfin, nous sommes arrivés aux Bahamas, sur cette eau turquoise et tellement claire qu’on y distingue tout ce qu’il y a au fond.  La couleur de l’eau est capotante !

Nous sommes accueillis par le responsable de la marina « Bimini Blue Water » et croyez-moi, elle porte très bien son nom.  Le responsable, un bahamien fort sympathique et des plus souriants nous souhaite la bienvenue et offre une belle poignée de main au capitaine.   Nous attachons L’Interrompue solidement au quai.  Nos amis du Monelisa et de Wizzard font de même J.

L’équipage des trois bateaux reste à bord, interdiction de sortir tant que le dédouanement n’est pas effectué.  Seul le capitaine va à terre au bureau d’immigration pour régler la paperasse.

Il y a une telle euphorie, l’ambiance est à la fête, aux réjouissances et aux larmes.  Nous sommes enfin arrivés !  Je sors une bouteille de mousseux et Réjean se fait un immense plaisir de faire exploser le bouchon.  Vous exprimer notre joie est quasiment impossible !  Après presque six mois de navigation, on y est !

D'autres nouvelles suivront bientot !

 



17/12/2010
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres