Notre voyage en voilier

Notre voyage en voilier

2010-11-14 - Beaufort - Le dilemme

JOUR 128 VERS LES BAHAMAS

Intracoastal Waterway – Beaufort 2e jour (Caroline du sud)

Dimanche, le 14 novembre 2010  Température (à déterminer) Ensoleillé, ciel bleu.
Vents : Nuls
Distance parcourue aujourd'hui : 0 mn   (Aucun déplacement)
Position : N 32 25.745 W 080 40.578

Bonjour, c'est la mousseline qui vous parle.

Notre endroit de mouillage à Beaufort est fort bien situé.  Nous sommes à quelques coups de rames de la marina et du centre-ville, lequel est vraiment fabuleux, chouette au boutte !  Sur la rue principale, on y retrouve beaucoup de boutiques : souvenirs, œuvres d'art, vêtements, etc.  La ville organise des tours guidés en carriole tirées par de beaux chevaux racés et ce, pour trois fois rien. 

Allée qui mène à la promenade près de l'eau

Ce qui m'a le plus frappé lorsque j'ai mis les pieds à terre, ce sont les immenses, que dis-je, gigantesques arbres, et ils sont très nombreux.  Il y a aussi une belle promenade près de l'eau, garnie de palmier et aux arbres exotiques.  Les villageois et touristes viennent y marcher et admirer le paysage.  Cette ville semble être très touristique, il y a beaucoup de piétons dans les rues, faut dire que nous sommes en fin de semaine…

Arbres et rues de Beaufort

Aujourd'hui, après avoir fait nos corvées au bateau, nous irons aux commissions en ville.  Nous devons aller chercher de l'eau, de l'essence, emplir le réservoir de propane et faire l'épicerie.  Nous en aurons pour la journée. 

Si tout va bien, nous partirons demain matin. Au moment où j'écris ces lignes, mon navigateur est en train d'analyser quel chemin sera le mieux… Nous n'avons que deux choix : prendre la mer ou demeurer dans l'Intracoastal.  La décision n'est pas évidente à prendre et nécessite une étude minutieuse des cartes et des livres de références. 

Nous arriverons très bientôt en Georgie et la réputation de l'Intracoastal dans cet état n'est pas très bonne pour les bateaux ayant un grand tirant d'eau comme le nôtre.  Les risques d'échouement sont grands car il y a de l'ensablement qui se fait un peu partout (et on ne sait pas où) et la profondeur de l'eau se maintiendra aux alentours de 6 pieds.  Il faudra donc naviguer à marée haute, garder le centre du chenal et être extrêmement vigilant !  Ce qui veut dire pas mal de stress pour mon Capi L.   Le côté intéressant de L'Intracoastal est qu'il s'agit de l'état où les paysages sont très beaux et les villes et villages intéressants à visiter. 

Si nous prenons la mer, nous serons en Floride en moins de 24 heures de navigation en continue (pas mal fatiguant) et nous aurons passé l'état de la Georgie.  Nous aimerions prendre la mer aussi mais le problème, c'est que nous sommes seuls présentement et mon Capi préfère naviguer en flottille (je le comprends très bien). 

Bien des questions, peu de réponses pour l'instant mais d'ici peu, notre décision sera prise.

PS : Hier, lorsque nous avons quittés notre mouillage à 7h, la température était à 11oC.  Arrivés à Beaufort l'après-midi, elle était grimpée à 23 ou 24oC en après-midi.  Nous sommes donc passés de la tuque le matin pour le maillot de bain en après-midi ; pas mal comme variation hen ?

À 7 heures hier matin - On se gelait le bout du nez.

À 15 heures, la même journée...

Bonne journée à tous et toute et à bientôt !

 



14/11/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres