Notre voyage en voilier

Notre voyage en voilier

2010-08-01 - de "Pelots Bay" à Monty's Bay - Lac Champlain

JOUR 26 VERS LES BAHAMAS (Au mouillage à Pelots Bay » - Lac Champlain)

Samedi, 31 juillet 2010 –Température 29oC, beau soleil  – Vents quasiment nuls  

Debout à 7h – La nuit au mouillage a été très silencieuse et calme.  Réjean était tellement certain de son ancrage qu'il a même fermé son GPS pour la nuit !  Je n'en revenais pas.  Preuve que l'on l'on s'acclimate facilement à notre nouvel environnement.

Il fait très beau ce matin, le soleil nous chauffe la couenne doucement.  À peine sorti du lit, nous prenons l'Écho pour nous rendre à la Marina de Pelots Bay pour prendre un café sur la terrasse, brancher nos ordinateurs et prendre nos messages.  Ici, le signal est très fort et le réseau aucunement sécurisé, tout le contraire du Québec. 

Nous retournons au bateau pour déjeuner et aujourd'hui, on ne fait rien; rien que profiter du beau temps.  J'aurai mon premier cours pour conduire le moteur hors-bord J  Je dois devenir autonome de mon Capi et pouvoir quitter le voilier sans lui en cas de besoin. 

En plus d'être la Mousseline, je suis aussi la coiffeuse du voilier.  C'est une première !  J'ai coupé de cheveux à mon Capitaine.  En voici la preuve.

Réjean qui lave la poupe L'Interrompue

En début d'après-midi, nous recevons un appel radio du bateau P.C.F. !  Que cé ça !!!  À ma connaissance, personne ne nous connait ici … mais le monde est petit.  Il s'agit d'anciens amis de Sept-Iles, Louise et Claude qui sont à la marina Monty's Bay, à environ 40 minutes de nous. 

Le voilier P.C.F. fait son entré dans notre baie, et nos amis viennent à notre rencontre.  Ils se mettent à l'épaule de notre voilier ; nous verrons bien si notre fameuse ancre Rocna tiendra le coup.  Leur bateau pèse plus de 25 000 lb et le nôtre pèse 10 400 lb.  Nous visitons leur bateau et eux le nôtre et  nous prenons un verre ensemble.  Ce sont des gens très sympathiques. 

Louise Hutchison et Claude Charland du P.C.F.

Nos vivres baissent à vue d'œil et ici, à Pelots Bay, il n'y a aucune épicerie près d'ici, à moins d'y aller en voiture...  Claude nous offre de nous accompagner avec sa voiture, demain matin, à partir de sa marina pour faire nos courses, c'est super ! Nous nous entendons donc pour les retrouver demain matin à la Monty's Bay vers 9h. 

Dodo à 22h après une partie de scrabble ; dernière soirée de mes 47 ans.

 

JOUR 27 VERS LES BAHAMAS (Départ de « Pelots Bay » pour Monty's Bay – Lac Champlain)

Dimanche, 1er août 2010 –Température 29oC, beau soleil et ciel bleu  – Vents faibles du sud 5 noeuds  

À minuit 30, mon bel amour me murmure à l'oreille les yeux fermés : « Bonne fête mon amour »  J  On se rendort jusqu'au matin. 

Debout à 7h – La nuit au mouillage a été très silencieuse et calme.  Encore une fois, Réjean était tellement certain de son ancrage qu'il a même fermé son GPS pour la nuit.  La plus grande crainte du Capi est que l'ancre du bateau qui chasse (se déplace) pendant la nuit.  Il avait peur d'être un an sans dormir, ou du moins avec le GPS collé à l'oreille pour surveiller d'un œil pendant que l'autre dort. 

Nous levons l'ancre à 8h pour nous rendre à « Monty Bay » (Marina Gilbert) rejoindre nos amis du voilier PCF qui nous attendent.  Claude nous attend, debout dans son zodiac et nous aide à amarrer notre bateau au mouillage sur coffre « mooring » tout près de son bateau.   Nous courons aux douches de la marina faire notre toilette et nous partons ensuite faire les courses avec Claude.  Nos provisions fondent comme la glace au soleil : nourriture, quincaillerie pour trouver un nouveau drapeau américain L et « Liquor store » (la SAQ des É-U).  Nous revenons à L'Interrompue chargés comme des mulets.  Il faudra deux voyages en Écho pour tout apporter.  Merci, merci et merci à nos amis pour leur générosité.

Nous décidons de profiter de la belle journée qui nous est offerte et restons à Monty's Bay pour la journée.  Nous profiterons des installations de la marina :  Piscine, douche/buanderie et surtout de la présence de Claude et Louise.  Nous acceptons leur invitation pour le 5 à 7 qui se passera sur leur bateau.  Demain, nous partirons pour Plattsburg, après tout, c'est journée de fête aujourd'hui, en plus de célébrer mon 48e anniversaire de naissance, nous célébrons notre 8e anniversaire d'amour !

Nous arrivons à 16h30 sur le P.C.F. et sommes accueillis par nos amis qui me souhaite bonne fête et nous remettent une très belle carte de souhaits de voyage ainsi qu'une cafetière !  La nôtre à rendu l'âme il y a 2 jours J  Je vous  l'avais dit qu'ils étaient très gentils …  La rencontre est riche en discussions et en échanges. 

Nous soupons sur L'Interrompue et ouvrons notre bouteille de mousseux, acheté il y a 2 ans au Mont-Louis dans la vallée de la Loire en France.  Belle façon de célébrer notre 8e anniversaire, non ? 

La soirée est chaude ; on prend le digestif en profitant de la douceur de la soirée, savourant le plaisir d'être l'un avec l'autre.

Ainsi s'achève la première journée de mes 48 ans et le début de notre 9e année.

DODO à 21h30

Bonne nuit !



02/08/2010
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres