Notre voyage en voilier

Notre voyage en voilier

2010-07-09 Départ de LaBaie et arrivée à Tadoussac

C'est le depart, enfin ! Nous sommes allés faire le plein d'essence au quai Lepage et prendre les dispositions pour l'accueil de nos parents et amis.  Ensuite, nous sommes allés faire nos « au revoir » à notre ami Gilles qui est présentement hospitalisé. 

Il fait encore beau soleil et il n'y a pas de vent, c'est la canicule.  Des amis de la marina de L'anse à Benjamin sont venus nous saluer.  Nous avons largué les amarres une première fois pour aller s'amarrer au Quai Lepage.  Simon-Mathieu y était déjà !  Ensuite, les gens ont commencé à arriver.  Quel bel évènement pour un départ dans la joie.  Les larmes qui ont coulés témoignaient de l'émotion de ces gens qui partageaient notre bonheur de vivre une telle aventure.  Nous avons été touchés de la présence de nos parents et de nos amis.  Nous en profitons pour remercier toutes ces personnes, chers/chères qui ont pris ce moment pour partager notre bonheur.

À 12h25, le démarrage du monteur a été annoncé.  Pendant la période de chauffe, nous avons embrassé et saluer tout le monde présent sur le quai.  À 12h30, les amarres ont été larguées, avec un peu de confusion, que nous attribuons bien évidemment à l'émotion.  Et nous voilà partis ! 

Après avoir contourné le quai, nous avons déroulé le génois que l'ami Éole a bien voulu gonflé pour le spectacle attendu de nos amis.  

À 6 nœuds, moteur-voile, nous quittons notre chez-nous pour s'en faire un autre dans un terrain plus vaste.  Nous nous embrassons et se souhaitons un beau voyage.  Nous navigons sous un ciel couvert mais avec éclaircis.  Il fait chaud, c'est la canicule.  Le génois aide un peu le moteur, mais très peu.  C'est paisible et il y a peu de bateau sur le fjord.  Nous arrivons devant la blanche Madonne et entrons dans la magnifique baie Éternité.  Nous nous dirigeons vers le bateau Pierre-Hélène (amis) alors qu'Hélène pilote L'Interrompue pour aborder le tangon (bouée d'amarrage).  Le premier essai comporte des erreurs qui sont corrigées lors du deuxième.  Réjean plonge à l'eau et nage jusqu'au Pierre-Hélène pour inviter Yves et Carole pour le 5 à 7 à bord de L'Interrompue.  Nous passons un bon moment à jaser et à regarder les phoques jouer à cache-cache.  Le paysage est à couper le souffle !

La soirée est paisible mais, pendant la nuit, le vent se lève et fait sortir tous les sons de drisses (cordages) qui claquent au vent.  Au matin, il vente assez fort que nous changeons nos plans et décidons de passer une journée de plus à ce mouillage.  Déjà, les plans changent ! 

Vendredi matin (9 juillet) après une très longue nuit de 10 heures, nous nous levons à 6h par un beau matin ensoleillé, sans vent.  Nous quittons le mouillage en direction de Tadoussac, suivi de nos amis du Pierre-Hélène.   La navigation s'est super bien passée.  Nous sommes partis habillés de shorts et camisole et rendu à Tadoussac, nous étions habillés de trois épaisseurs.  Ah oui, nous avons croisés un béluga et un rorqual commun. 

Arrivée à Tadoussac à midi, sous un beau soleil !  La plage grouille déjà de touristes qui profitent du beau temps et du magnifique coup d'œil qu'offre le fleuve.  Réjean a mouillé l'ancre comme un pro !  Après une petite vérification de l'orin à bord de l'Écho, nous préparons un petit gouter.  L'après-midi est pluvieux, pour ne pas dire hyper humide... Il pleut averse ! 

Nous attendons nos amis Philippe et Delphine du bateau Good Ship Lolly Pop qui devrait être à Tadoussac vers 18 heures.  Nous ferons un souper communautaire dans leur bateau.  Pas besoin de taxi, juste un petit coup de moteur et Réjean nous reconduit à notre voilier dans un temps trois mouvements !  Une autre belle journée s'achève.  Même pluvieuse, vivre la vie de marin ! 

Cette nuit, Réjean ne dormira que d'un seul oeil... L'Interrompue sera à l'ancre et c'est notre première nuit ainsi.  Espérons que le vent dormira lui aussi.  Le Capi lui, dormira d'un sommeil très très léger...

Consommation jusqu'à maintenant : 15 litres de diesel, 5 litres d'eau potable et un litre de rhum, Oups !!!

À bientôt, le Capi et la Mousseline.



09/07/2010
12 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres